le-couvent

le grand couvent gramat

Vaste ensemble immobilier et agricole implanté sur une hauteur en bordure de la ville de Gramat. Le domaine religieux s’étend sur 9 hectares entièrement clôturé sur le principe de l’enclos monastique, comprenant notamment une grande prairie, un arborétum, un verger d’arbres fruitiers ainsi qu’un jardin de plantes aromatique. 

Un pigeonnier en pierre coiffé en lanternon surplombe une doline (effondrement naturel en forme de combe). Un chemin de ceinture en fait le tour : ancien (et actuel) chemin de croix du couvent qui aboutit à un impressionnant Calvaire.

Le père Pierre Bonhomme posa lui-même la première pierre de l’hospice de Gramat qui deviendra plus tard la maison mère de la congrégation. L’extension de la Ferme, de la Chapelle et du Couvent actuel a été engagé entre 1864 et 1880,  selon les plans établis par l’abbé Jean Baptiste Pierre Chevalt, qui assurait en même temps la restauration du site de Rocamadour.

Le Couvent est construit sur un plan en U : une large bâtisse, longue de 75 mètres forme le corps de l’immeuble que continuent deux ailes parallèles, au levant et au couchant, de quarante mètres chacune. L’une de ces deux ailes abrite la Chapelle qui servit d’hôpital pendant la guerre de 1870 et fut consacrée en 1873.

Les bâtiments de l’ancienne ferme,
construits dans les années 1888-1890,
 abritent un magnifique lavoir
ainsi qu’un grand four à pain
 avec la voute quasiment plate,
encore en très bon état.

NOTRE HISTOIRE 🠒