histoire-grand-couvent-gramat

le grand couvent gramat

C’est à Gramat, petit village du Quercy, à quelques kilomètres de Rocamadour, dans le foyer d’un artisan coutelier, que naît le 4 juillet 1803 : Pierre BONHOMME .
Après une solide formation au petit séminaire de Montfaucon (Lot), il s’inscrit au Collège Royal de Cahors où il obtient le diplôme de bachelier puis entre au grand séminaire de Cahors.

Ordonné prêtre à 24 ans, il est envoyé à Gramat.

Le Père BONHOMME meurt à Gramat le 9 septembre 1861. Il sera béatifié à ROME le 23 mars 2003.

Surnommé « missionnaire en Quercy » apôtre infatigable, le Père BONHOMME fonde en 1832 l’Association des Enfants de Marie dans laquelle 109 jeunes filles s’engagent. Devant la misère des personnes âgées, souvent abandonnées et sans soins, et les enfants livrés à eux-mêmes dans les rues de Gramat, le Père BONHOMME veut ouvrir un hospice et une école. Il en parle à l’une des Enfants de Marie, Hortense PRADEL qui elle-même en parle à sa sœur, à ses amies et après une retraite de 8 jours auprès de Notre Dame de Roc Amadour, elles vont faire le vœu de se consacrer à Dieu dans la vie religieuse.

C’est à ce moment-là, en 1833, que naît la CONGREGATION des Sœurs de NOTRE DAME DU CALVAIRE.

NOTRE HISTOIRE 🠒